Voir tous nos conseils de prévention

Ce qu’il faut savoir pour bien assurer votre auto usagée

Publié le 22 mai 2019

imgauto-usage

L’achat d’une auto usagée est généralement l’occasion de réaliser de belles économies. Mais cela ne veut pas dire que vous ne souhaitez pas sécuriser les sommes investies dans votre véhicule! L’équipe de L’Unique assurances générales vous résume ce qu’il faut savoir pour bien assurer votre auto usagée.

Les protections d’assurance auto offertes pour les véhicules usagés sont similaires à celles offertes pour les véhicules neufs, à quelques nuances près.

En vertu de la Loi sur l’assurance automobile du Québec, tout propriétaire de véhicule automobile est tenu d’assurer au minimum sa responsabilité civile. Cette protection est donc incluse de base dans toute assurance auto, peu importe l’état du véhicule lors de son acquisition.

La sélection de protections optionnelles pouvant être ajoutées afin de couvrir les autres dommages matériels que votre auto pourrait subir est similaire pour les véhicules neufs et usagés, à quelques exceptions près.

Ces exceptions touchent les protections optionnelles de l’avenant 43 « Modification à l’indemnisation », qui servent à vous protéger contre la perte de valeur du véhicule causée par la dépréciation.

  • La protection « 43A et E », communément appelée « Valeur à neuf », est offerte seulement pour les véhicules achetés neufs.
  • Quant à elle, la protection « 43D » est offerte seulement pour les véhicules usagés.

Qu’est-ce que la dépréciation?

La dépréciation est due à la baisse de valeur d’une auto sur le marché. Plus précisément, elle désigne la différence entre le prix d’achat d’une auto et son prix de revente. 

La dépréciation varie selon divers facteurs, dont les caractéristiques de chaque auto : modèle, boîte de vitesses, consommation de carburant, modèle de fin ou de début de génération, kilométrage, entretien, etc.

Une auto neuve perd habituellement une grande partie de sa valeur marchande dans les premières années qui suivent sa fabrication. Sa dépréciation devient habituellement de moins en moins importante au fil des ans. 

L’achat d’une auto usagée vous permet donc d’éviter de perdre une part importante de votre investissement. Mais, même si sa valeur diminue moins vite, votre auto usagée subit aussi les effets de la dépréciation. 

La protection optionnelle 43D peut vous aider à sécuriser les sommes investies dans votre véhicule usagé en vous protégeant contre sa dépréciation.

En cas de perte totale, elle vous permet d’être indemnisé selon le prix que vous avez payé pour votre nouvelle auto usagée.

Pour mieux comprendre comment cette protection fonctionne, imaginons que vous subissez un accident perte totale. Vous avez acheté votre auto au coût de 12 000 $ il y a deux ans. Sa valeur marchande au moment de l’accident est évaluée à 6 000 $.

Si vous n’avez pas ajouté la protection « 43D », vous aurez droit à une indemnité basée sur la valeur marchande du véhicule au moment de l’accident, soit 6 000 $.

Avec la protection « 43D », vous obtiendrez plutôt une indemnisation calculée en fonction du prix que vous avez payé pour votre auto, c’est-à-dire 12 000 $.

N’hésitez pas à demander conseil à votre courtier d’assurance pour y voir clair dans les protections offertes sur le marché et doter votre auto usagée de protections adaptées à vos besoins!

Votre courtier d’assurance est là pour vous aider en matière de prévention des sinistres. N’hésitez pas à communiquer avec lui!

Trouvez un courtier